"Etre Légèrement improbable"


Oui je suis partie. Sans rien dire en plus. J'avoue. Et je ne sais pas trop pourquoi en plus. 'ai préféré lire les aventures des autres pendant quelques temps au lieu des miennes.
Même pas fini le Carnet de Voyage de Turquie. On a préféré continué à se le raconter, entre nous, à se raccrocher aux détails qui font penser à... Encore un peu égoïstes.
Pareil avec Genève.

Mais je vais le finir. Oui, je sais, vous me voyez avec mes bonnes résolutions et mes petits promesses. Alors je ne vous promets rien. Je le vous dis simplement. La Mosquée Bleue, Sainte-Sophie et les nuits qui piquent les yeux de Bodrum arrivent.

Et qu'ai je fait pendant tout ce temps? Que fais-je en attendant ma rentrée dans les amphis?

Genève nous a tout d'abord perdu dans ses vieilles ruelles qui grimpent. Entre les antiquaires et les boutiques de design. On a presque joués au couple cliché, avant de faire des clichés d'une mamie tout en rose, pluches et caniche. (Je n'ai pas encore les photos en ma possession...)
Genève nous a fait croire aux bords de mer aux goûts de sorbet abricots sur les bords de son lac.
Genève nous a aussi offert son Starbucks en terrasse. (O joie de provinciaux!)
Et puis la pluie, nous a permis de remettre à jour notre grande culture en domaine de Pixar et de Miyazaki. (comment ça on a regardé que des dessins animés?!)
Et de faire des chorégraphies sur Abba au Shopi, en nous bataillant devant le rayon yaourts (Va trouver un produit laitier au vague gout sucré qui contente 3 personnes!)


Et puis retour à Nancy.
Des boissons qui pétillent dans la bouche sur la place Stan illuminée. (Qu'on ne me parle plus du sons et lumières!)
Des retrouvailles aux coins de nouveaux cafés.
Des épisodes de How I Met Your Mother par saisons entières.

Et puis ma bonne résolution de la rentrée. Mais qui fait mal. La découverte du club de gym (oui oui vous avez bien lu)
Et j'en suis devenue totalement accro dès la première séance. De tout, de l'effort, de la chaleur moite. J'aime l'état dans lequel ça nous met avec M. Incapables de faire un pas de plus. Affalées après sur son canapé, totalement euphoriques. Et les courbatures du lendemain.

Aujourd'hui les cours ont repris pour beaucoup de personnes qui ont partagé mes vacances. Le rythme ne sera plus le même.
Petite nostalgie hier soir.

Mais un saut Paris m'attend. Entre A. et C. Et une séance photo aussi.
Après? Après je ne sais pas ce qui va se passer. Il y a la peur d'être déçue. Et les bonnes choses qu'on attendait pas.

Ça ne sera pas pareil. Mais ça pourra être bien aussi.

(Image: Sandra Suy, le coup de coeur de rentrée)

Libellés :

2 Comments:

Blogger Sarah said...

Ah toi aussi le "Allez on en regarde juste 2 avant de dormir chaque soir" a fait que par magie, en 3 soirs, il n'y avait plus aucun épisode à regarder ?

Anyway, ça fait plaisir de lire de tes nouvelles :)

jeudi, 11 septembre, 2008  
Blogger Alix* said...

Sarah >
Oui, ça devient addictif!
Ca s'insère dans les conversations aussi! Genre "It's awesome!" à toutes les sauces et Barney est vite devenu une référence incontournable!

Mais il nous reste encore une saison!

:D

samedi, 13 septembre, 2008  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home