Carnet de Voyage II- Istanbul


Stationner dans le détroit du Bosphore en Ferry.
Entre l'Asie et l'Occident mais Istanbul des deux côtés.

Et voir des dauphins dans le port. C'est bête hein, mais sur le coup, ça fait rêve de gamine.
Une fois de l'autre côté, tout est pareil. La partie asiatique ressemble à celle 'occidentale' mais pourtant... Un petit quelque chose ne semble pas identique.

Et puis se mêler aux touristes.
Tokapi, Sainte-Sophie et le Mosquée Bleue n'attendaient que nous.

Se perdre dans les méandres des transports en commun. Rater la bifurcation en sortant du funiculaire et se retrouver dans le métro et non sur les quais du tram. Le retour se fera en taxi.

De ces trois monuments, il ne me reste que des impressions ou des détails précis.
Les contours flous et certains recoins des intérieurs nets.
Istanbul étant une ville de décor de cinéma.

Du Palais de Tokapi, ne me reste que mon errance dans le Harem. Tout droit sorti d'un livre des Milles et Une Nuit. Seulement des couleurs. Tout est flou. En en sortant, j'ai eu l'impression de me réveiller. Avec quelques traces dans mon appareil photo.
Et celles qui ont réellement habité ici?...
Quelles odeurs y régnaient-il? Y avait-il du bruit? Que faisaient-elle réellement de leur journée?


J'aime observer les autres personnes qui découvrent le lieux en même temps que moi.
Et ce tissu rose autour de la femme m'a intrigué.
Enfin, elle sembla intrigué par autre chose...

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home