"Long Nights"

"Tu as l'air d'une survivante!" m'a dit P. en me voyant arriver ce matin.
Et il n'avait pas totalement tort.
Ça allait peut-être avec le fait qu'il m'avait dit trois jours auparavant que j'étais rock'n roll... (comment le prendre?)

Alors, oui j'ai fait la survivante toute la journée du dimanche. Mais ça m'apprendra à répondre "N'importe!" vers deux heure du matin quand V. m'a demandé ce que je voulais boire. Bah, oui c'est pas très malin vous en conviendrez.

Une dépendaison de crémaillère samedi soir. C'est le nouveau concept, on la pend et on la dépend aussi maintenant.
Invitée dans cet immense appartement que j'ai découvert enfin de compte il y a peu de temps. De ce parquet usé et de ces détails dont il regorgeait.
Et ses quatre occupants aussi.

Une première visite, pour m'héberger, qui en a amené d'autres. Et pas mal de souvenirs s'y sont incrustés.

J'ai hésité à y aller samedi soir.
Des relations étranges avec un de ses habitants. Relations que je ne regrette pas au final.
Puis les départs et moi...
Mais j'ai bien fait d'y aller.

Je suis repassé à l'appartement aujourd'hui. Pour reprendre quelque chose que j'avais oublié. (vous savez ce qu'on dit sur le fait d'oublier quelque chose quelque part ... )
Il y étaient, là tous les quatre dans un décor quasiment vide. Le parquet savonné et les restes de samedi dans un coin.

Je ne pensais pas que ça me rendrait si nostalgique d'un coup.
Me rendre compte de tout ce qui m'était arrivé en 5 mois.

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home