Guimauvisée

Je l'avoue totalement. Je me plains des enfants mais une fois que je suis avec eux, je m'éclate.

Et retrouver mes chouchous de l'année dernière, de ceux que j'avais accompagné en tant que 'Gentille Animatrice' en classe de découverte.
Ceux après lesquels j'avais couru dans les couloirs du Centre, pour lesquels j'avais affronté les tourbières en VTT (oui vous avez bien lu, moi sur un VTT!), ceux que j'avais ranimé en pleine nuit à la suite d'une crise d'asthme, extirpé de leur combinaison de plongée à la suite d'allergie cutanée, pour lesquels j'avais joué au maitre nageur, préparé un jeu de piste, ceux avec lesquels j'avais rigolé en oubliant presque qu'ils n'étaient qu'en CM1 ou CM2.

Alors j'ai tendance à me guimauviser quand je suis en leur présence.
Et ça a été le cas hier et aujourd'hui lorsque j'ai aidé à l'école pour les manifestations de fin d'année.

Et puis, j'ai pensé à Sarah aussi. Quand on m'a filé l'appareil photo "Aliix, tu peux faire des photos s'il te plaiiit?! Je sais que tu t'en sortiras!"
Une bataille avec les parents d'élèves et leurs appareils photo. Presque aussi terrible que les photographes de concert ceux-la!

Alors je ferais comme si de rien. Comme si je n'avais pas fait la guimauve.
Aucune émotion lors de leur chanson, de leurs fleurs et des leurs compliments.
Non aucune.
Ce ne sont que des enfants bien sur.

Libellés :

3 Comments:

Blogger Sarah said...

Est ce que toi aussi, tu as cru qu'une mère allait te lapider parce que tu es passée devant sa caméra ?

(et puis de toute façon, les gens n'imaginent pas, nous sommes incomprises)
(allons chez JL Delarue.)

lundi, 30 juin, 2008  
Blogger Alix* said...

Sarah > Mais carrément! Sans parler de celle qui te regardes de travers parce que tu as trouvé un point stratégique et que tu y restes tout le spectacle...

Enfin alors que je rampais au pied de la scène, un père qui rampait derrière moi m'a quand même lancé un "Qu'est ce qu'il faut pas faire!"

Ca m'a rassuré, il était lucide sur sa condition en fait ^^

lundi, 30 juin, 2008  
Blogger Sarah said...

Ah tu as de la chance, alors, les parents chez toi avaient un minimum d'humanité au fond d'eux.

mardi, 01 juillet, 2008  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home