Bribes choisies

Parce que j'ai faim de littérature depuis quelques temps, je vous propose des petits bouts de mes lectures. De ces pages dont on corne le haut pour pouvoir y revenir.
Parfois pour le style de l'écrivain, parfois pour l'humeur qui y transparait.

(et pis une rubrique récurrente sur ce blog, intelligente de surcroît, c'est un peu la classe! )




"Je trainais derrière eux comme je l'ai fait toute ma vie derrière les gens qui m'intéressent, parce que les seules gens qui existent pour moi sont les déments, ceux qui ont la démence de vivre, la démence de discourir, la démence d'être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller ni sortir un lieu commun mais qui brûlent, qui brûlent, pareils aux fabuleux feux jaunes des chandelles romaines explosant comme des poêles à frire à travers les étoiles et, au milieu, on voit éclater le bleu du pétard central et chacun fait "Aaaah!" Quel nom donnait-on à cette jeunesse dans l'Allemagne de Goethe?"
Sur la Route de Jack KEROUAC


"J'aimais ma fatigue, j'aimais les excès; je ne me saoulais guère pourtant, mon estomac n'était pas assez robuste, il suffisait de deux ou trois cocktails pour le retourner.

Mais il n'y avait pas besoin d'alcool pour m'enivrer; j'allais de surprise en émerveillement, de plaisir en fête. Tout m'amusait, tout m'enrichissait. J'avais tant de choses à apprendre que n'importe quoi m'instruisait."
La Force de l'âge de Simone de BEAUVOIR

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home