Expérience (trop) contemporaine

Je reviens d'une pièce de théâtre dans laquelle une jeune femme seins nus tenant un choux-fleur et portant un masque de chien badigeonnait le torse d'un homme avec de la glaise, du jaune d'oeuf et de la salade.

C'était 'Anagramme pour Faust' de et mis en scène par Ezéquiel GARCIA-ROMEU.
Mélange de marionnettes, vidéos, monologues....

Euh ouais.
Je l'avoue, j'ai pas tout compris, hein.

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home