Roumanie VI

Week-end riche.
;
Bucarest ressemble à un barbecue géant. Tout le monde grille, sauf moi (vous savez bien que je ne sait pas bronzer pas), mais ça ne veut pas dire que je ne ressens pas la chaleur.
;
Vendredi soir rempli. 'La nuit des Instituts'.
Avoir l'impression d'avoir vécu 3 soirées en une.
!
Traverser la ville de nuit, cerrés à 5 dans une vieille 4L. La route qui semble défiler à toute vitesse. Une petite caisse de savon cette voiture. Les lumières tout autour et les carrefours aux voies partant en tous sens.
;
Et voir le ciel se recolorer à 5h du matin, en terrasse, le nez dans nos bouteilles d'eau.
;
Ressortir de Bucarest. Les pieds au bord des montagnes. Quelques degrés en moins.
Y aller avec ces trains roumains dont on m'avait tellement parlé.
;
Une pension chez l'habitant. Dormir dans un minuscule village où les touristes ne passent que deux fois par an. Un repas roumain monstrueux.
;





;
Et marcher toute la journée. Aller de village roumain perdu en village roumain désert.
20km. Finalement, ça fait du bien.


Etre au milieu de nulle part.


Une publicité pour une voiture bien connue disait "Et si le véritable luxe c'était l'espace?" Jamais un slogan publicitaire ne s'était autant vérifié. Le silence. La fin de l'agitation juste pour une soirée. Rester dehors. Un pull sur les épaules, cela faisait tellement de temps. Et des conversations légères et des débats plus ou moins sérieux.




Traverser des paysages magnifiques en voiture pour rentrer, de la musique des balkans dans les oreilles.
Et tout d'un coup, sur le bas côté: un ours. F. qui nous hurle de fermer la fenêtre. Safari roumain.
;
Maintenant, retour aux mails et interviews de l'impossible.
J'ai envoyé les magazines aux abonnés français (ne me dites pas: "haa ça y est tu vois, tu fais du travail de petit bureau!" Nan, c'est moi qui avait demandé...) C'est impressionant de mettre les adresses de tout ces gens sur les enveloppes: Canal plus, l'Equipe, RFI....
;
En attendant, on m'appelle 'Stagiaire pigiste". J'aime.

Libellés :

1 Comments:

Anonymous Caribou ! said...

Lois Lane pour le Daily Planet Roumain, youhouuuuu ! En piste !

Alors comme ça tu as vu un ours ?
O_O

Moi qui pensait que ce genre de trucs n'arriveraient qu'à Vlad...
Je suis contente que tu vives ça.

Ici, on pense beaucoup à toi.

Gros bisous ma belle !

vendredi, 29 juin, 2007  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home