"Représentation écrite de la parole" que s'est écrit sur ma feuille...

Cette rue est étrange. D'habitude, je ne prend jamais le bus qui y passe mais aujourd'hui, le bus quotidien arrivant trop tard et le froid étant engourdissant, j'ai sauté dans le premier passant par là. Ce bus passe par une toute petite rue, bordée de peu de maisons et de beaucoup de terrains vagues. D'une impasse minuscule dépasse le panneau cassé du nom de cette rue: 'rue Salvador Allende'.
Voila, je trouvais que ça traduisait plutôt bien les nouvelles internationales des journaux télévisés de cette dernière semaine: la mort de Pinochet. Le "gentil" a droit à une petite rue oubliée et le "méchant" est pleuré (si si, il avait des fidèles! Quand même!). Y'a un truc qui cloche...


Enfin, nous ne sommes pas en septembre (73) mais en décembre (vous avez vu cette ruse pour enchainer de Pinochet aux fêtes de fin d'année!).
Il y a d'abord le sapin (chez Claire, on l'a fait en papier...manque juste l'odeur!) et les papiers qui brillent en dessous. Je me suis demandée la dernière fois ce que je préférais: recevoir ou offrir (oui, vous savez, comme la petite étiquette des cadeaux que l'on emballe pour vous dans les magasins: "Plaisir d'offrir")
Je n'ai pas réellement trouvé la réponse, en tout cas, j'ai aimé le cri d'Alicia une fois le papier déchiqueté. Et j'ai passé une heure et demie à emballer des cadeaux vendredi dernier. Tout cela répond peut-être un peu à ma question.
Mais, ça ne m'empêche pas d'adorer les surprises...
En attendant je me suis fait mon propre cadeau de Noël comme ça le problème est résolu: je me l'offre et je le reçois.
J'y ai retrouvé, pendant quelques minutes la minorité chinoise des Hmong, que j'avais rencontré pendant les vacances. La discussion avec cette femme, vivant en Thailand, pendant une demie-heure dans le froid, elle qui me montre des photos. Puis, "allez, je te fais une réduction quand même!"
Elle a fini la discussion par un "A bientôt, la planète est petite, tu sais..."
J'ai toujours aimé cette idée.

Et après, on se sent obligé de changer d'année. Ce n'est pas une fête qui m'enthousiasme beaucoup et ça chaque année. Ca fait peu de temps que j'arrive à réussir le Nouvel an (deux, trois ans...)
Cette année commencera avec un nouveau semestre, un nouvel appartement (pas très loin de l'ancien...), un nouvel appareil photo (détail très important!)... En espérant que d'autres nouveautés viendront s'y greffer....
Enfin, de toutes façons, j'ai toujours préféré le Nouvel An chinois....

En attendant, c'est les partiels. Oui, oui, le 22 et le 23, si c'est pas sadique ça! (mais je n'ai pas trop la tête à ça...)
Alors je m'en retourne à l'alphabet phonétique international et à aux avant-gardes cinématographiques... Youhouuuu....

Libellés :

1 Comments:

Anonymous [ Kl?r ] said...

[ L? ply bo kado se c?l?i d? pase me mejœr momã avek twa twt? lane ]

[ bizw ma b?l ]

vendredi, 22 décembre, 2006  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home