Ecriture automatique d'une semaine cérébralement bouillonnante

Envie de me défouler. Surement du à mon manque d'activité cette semaine. Me prendre pour un de ses personnages de 'Garden State'. Monter tout en haut et hurler. Juste hurler un bon coup pour décharger toutes ces réflexions et médiations qui m'ont emplies l'esprit pendant toutes ces vacances. Et continuer.

Je me suis nourrie d'écrans cette semaine. Celui du cinéma surtout. J'ai beau commencais à m'y habituer, je m'étonne à chaque fois de tout ce qu'un film peut nous apporter.

Des envies. Des souvenirs.
Une envie de remonter à cheval. C'est cliché, hein? Je ne veux exclure personne, mais seulement les personnes ayant déjà éprouver cette sensation en montant librement, pourront comprendre.
Je jouais pourtant aux cow-boys tout les étés étant petite. Mes grands-parents, chez qui je passais mes vacances, élevaient des chevaux. Je montais sur la première barrière de l'enclos, passais la tête entre les deux autres et regardais le dresseur.
Mes grands-parents sont trop agés maintenant. Les chevaux ont été vendus. Ils élèvent des ânes.

Je me pose des questions sur l'année prochaine. Il faut que je me trouve une activité pour sortir de mon esprit ces obsessions constantes.
Cette semaine, J. m'a dit "C'est normal de douter, de ne pas savoir à nos âges" C'est une réflexion toute simple n'est-ce pas? Mais elle ne m'était pas encore venue à l'esprit.

Il reste des pages à écrire. Vous savez, celles des ces cahiers que l'on garde précieusement, ceux tellement beaux que l'on a peur d'écrire dedans. Peur de gâcher.
Il suffit de prendre un stylo.

En plus, il parait que c'est en accomplissant les choses qui nous font le plus peur que l'on devient, alors, le plus fier de soi.

Ca en fait des pages à noircir tout ça...

Libellés :

4 Comments:

Blogger Accent Grave said...

Le doute est une preuve d'intelligence. Je fuis ceux qui sont un peu trop sûrs d'eux-mêmes.

Vous osez questionner, vous rêvez, vous espérez. Sachez que tout cela est fort rassurant!

Accent Grave

mardi, 07 novembre, 2006  
Anonymous Luciole said...

Aaaaaaaaaaaaah!!moi aussi je suis en plienne période de doute...la vie est pas si simple!!snif snif

mardi, 14 novembre, 2006  
Anonymous Luna said...

J'crois qu'on est dans une période où on ne sait même pas encore qui on est vraiment, on se cherche.. et à coté de ça, on nous demande de savoir ce qu'on va faire de notre vie... et bien voilà, j'arrive à ma 4ème année post bac...et je me dis que je me suis réellement plantée...et bien c'est trop tard.

mercredi, 15 novembre, 2006  
Blogger Alix* said...

Accent Grave > C'est vrai que les gens trop surs d'eux sont dangereux mais j'aimerai mieux, certaines fois, ne pas trop douter et savoir tout de suite ce que je veux et ce qu'il me faut.

Luciole> Il faut absolument que je te retrouve cet extrait de bouquin dont je te parlais...

Luna> Une nouvelle venue? je vais passer de par chez toi alors... :D
Je suis tout a fait d'accord avec toi. La meilleure solution serait, justement, de trouver une formation qui nous construit...
Bah sa va être simple....

lundi, 20 novembre, 2006  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home