"One day you'll dance for me, New York city" qu'il dit...



L'ailleurs est bien présent.
C'est peut-être le besoin de mettre d'autres couleurs dans le ciel que ce gris lorrain installé depuis ces derniers jours. Et la fac d'ethnologie qui s'insinue dans un coin de ma tête. Je garde l'idée au chaud.

En attendant, je me plonge dans les autres mondes de notre planète de différentes façons. De toutes ces façons qui excitent les sens.

Le cinéma (toujours lui) avec le film 'Transylvania' de Tony GATLIFF. Le monde roumain (où je n'aurai finalement pas eu le temps d'aller, mon père migrant vers la Turquie) et celui des tsiganes. C'est bête à dire mais je ne trouve pas d'autre terme: il m'a transporté. Le voyage de cette femme, son esprit de liberté qui finit par se détacher de tout, la personnalité de l'actrice Asia ARGENTO. Le tourbillon des musiques tsiganes. Les bars, les danses, les instruments. Tout se mélange.

La BO du film a trouvé sa place dans mon baladeur. Je frémis, m'envole avec elle dans le tram. Marcher dans la rue avec ces airs dans les oreilles donne l'impression de tout survoler, plus rien ne vous atteind.Alicia m'a remercié de lui avoir passé quelques musiques à un moment où son moral avait besoin de remonter. Ce n'est pas moi qu'il faut remercier, je n'y suis pour rien.Oui, quand on fera ma biographie dans plusieurs années (si, si, on la fera^^), on pourra lire dans les étapes importantes : "l'année de ces 18 ans, elle eut une révélation pour la musique tsigane... " j'en suis certaine...

Puis, quand je préfére m'inventer mes propres images avec mes propres couleurs et mes propres musiques, le livre prend le relais. Les mots sont plus flexibles.
Je retrouve alors les personnages et les paysages décrits par J.C RUFIN.Aprés avoir rêvé de la forêt et des populations brésiliennes aux côtés de Just et Colombe dans 'Rouge Brésil', aprés avoir voulu m'appeller Colombe, je suis devenue fière de mon prénom avec 'L'Abyssin'. Les récits d'aventures de Jean-Baptiste PONCET et d'Alix me transporte au Caire, en Abyssinie et dans le Paris des lumières.L'envie de la lecture se fait alors besoin. Nécessité de s'y plonger une fois par jour. Sinon, cette sensation de manque se fait au creux du ventre.
Il n'y a qu'un livre qui puisse faire ça... Et les livres JC RUFIN en sont les parfaits exemples pour moi.

Bientot en 'ligne' les récits de voyages au pays de la musique Live.
Programme des concerts à venir: Fredrika Stahl- Thomas Dybdahl- Ayo...

Libellés :

5 Comments:

Anonymous Claire said...

Tu as fini de me piqué mes idées d'articles que je mijotais dans ma petite tête d'endive!!...Bon j'allais pas tout à fait parler de la même chose, mais le thème est le même et en plus que je me disais que j'allais mettre ce titre là...

Ralala... :)

samedi, 14 octobre, 2006  
Blogger Alix* said...

Claire> nan mais il y a des ondes télépathiques qui traine dans le coin ces derniers temps...
C'est effrayant (ui que tu es les mêmes idées que moi peut être dangereux pour ta santé mentale!^^) ou c'est merveilleux... ça dépend^^

Ralala... :)

samedi, 14 octobre, 2006  
Anonymous Anonyme said...

Hey,nice blog!!! I found a place where you can make an extra $800 or more a month. I do it

part time and make a lot more than that. It is definitely worth a visit! You can do it in your

spare time and make good cash. Make

Extra Cash

dimanche, 15 octobre, 2006  
Anonymous Alicia said...

Je le dirai jamais assez...Ze t'aime ma Fée!!(élant d'amour!!^^)

dimanche, 15 octobre, 2006  
Blogger Elya said...

si tu as aimé translyvania, je te conseille vivement gadjo dilo si tu ne l'as pas encore vu. C'est pour moi le meilleur film de Gatlif même si à chaque fois on part joyeusement en rite initiatique avec lui mais celui-là vaut vraiment le coup!!

jeudi, 16 novembre, 2006  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home