Trop d'esthétisme tue l'esthétisme

Qu'est ce qu'on cherche dans la photographie?
Aujourd'hui, on m'a dit que mes photos étaient froides, sans âme et pas assez sensitives. "Vous vous cachez derrière votre technique, c'est esthetique c'est tout..."
J'ai pris une grande claque. Celle que vous ne comprenez pas tout de suite et qui necessite après beaucoup de temps pour ravaler la boule que vous avez dans la gorge.
Je ne comprends toujours pas, de la technique je n'en ai pas...
Alors que tout le monde sort heureux, certaines mêmes avec des larmes de joie car elles ont compris que C'était là, j'étais plantée dans mon coin.
C'est égoiste de se plaindre d'avoir été la seule épargnée par le compliment. Mais voila, c'est le cas et j'ai la bête impression que ça m'arrive régulièrement ces temps ci.
Un gros doute.

Et la boule dans la gorge elle est là aussi parce que la voila cette fin. Il faut regarder à la fois derrière et devant, c'est difficile.
C'est difficile de penser à ses couloirs sans y marcher, à ses gens sans les voir ni pouvoir leur parler et à toute cette ambiance sans pouvoir la vivre.
On voudrait alors pouvoir prendre des photos avec seulement ses yeux, on cherche à se faire des derniers souvenirs. Ca ne marche pas, les souvenirs, ils sont déjà là.

En attendant dans le couloir, je l'ai examiné sous tous ses angles, tous ses détails, ses pierres qui ont vues plus de 200 ans de choses avant moi, ces couloirs venteux, déserts par ce temps, qui font éternuer ceux qui ne les connaissent pas.

Et puis comme dans tout départ, on emporte des choses derrière soi, des regrets, des moments par milliers avec des souvenirs dans chaques recoins, des mercis qu'on voudrait dire (mais ça fait trop bête...) Les plus forts résisteront.

En attendant, on regarde le tas des révisions augmenter.

Aujourd'hui, des gens ont essayé d'égayer Nancy. Pour la promo' de Orange (oui, je sais, la poèsie vient après...), ils ont distribués des fleurs oranges à tous les passants. Toutes ces petites tâches oranges qui ont envahit les rues, dans les mains, les sacs, les cheveux, les poussettes, une fleur ou tout un bouquet.
Moi, j'en ai fait une plantation dans ma pochette à dessin...


Libellés :

6 Comments:

Anonymous Sarah said...

Alix...
Tu vas franchement tout remettre en question pour quelqu'un qui pense que tes photos ne sont bonnes que pour leur technique, alors que cette même personne, elle fait quoi au juste ? Elle juge, tout simplement. Ni plus ni moins qu'un jugement à la con qui vient d'une personne frustrée qui n'a pas eu le courage d'être un vrai artiste, qui elle se cache derrière une feuille et un barème à la con, qu'elle rempli avec ce qu'elle a pu apprendre dans ses cours théoriques dans une fac d'arts pla... C'est quand même bien bas.
Peut être qu'elle rêvait d'être photographe... et qu'elle s'est dit "oh bah, moi comme j'ai pas de talent, je vais essayer de ruiner ses ambitions"

Et "c'est esthétique, c'est tout", c'est quand même déjà pas mal !
Regarde, Pauline. Elle prend des cours depuis qu'elle a 4 ans (*ouais genre*) et putain, c'est moche ce qu'elle peut pondre !
Et pis en plus, elle a même pas assimilé la technique.
Toi t'as jamais pris de cours, et tes photos sont magnifiques (et en plus t'as de la technique... bah oui, si on te le dit...).

Et oui, je te l'affirme, et pourtant Dieu sait que je ne fais -quasiment- jamais de compliments, encore moins dans l'art... Tes photos sont belles. Et si un examinateur n'a pas compris, même si lui n'aime pas, que la beauté est subjective et que d'autres personnes peuvent être touchées par une photo... C'est vraiment le dernier des cons.

Et parfois, de l'esthétique qui ne cache rien d'autre derrière, ça fait du bien, merde.

Bon sur ce, je vais peut etre aller préparer mes affaires pour sauter dans le bus...

:x

vendredi, 02 juin, 2006  
Blogger Chloé said...

Ils iront se faire foutre et puis c'est tout.
Adhère avec moi au club des gens qui haïssent les jurys d'option facultatives.

Bande de connards.

vendredi, 02 juin, 2006  
Blogger Accent Grave said...

J'ai tellement entendu d'idioties dans ma vie que je ne m'étonne pas de celles qu'on vient de vous balancer.

Ayez confiance en vous, suivez votre voie. C'est tout ce qu'il y a à faire. Ne tentez surtout pas de plaire aux critiques. Si vous aimez vos photos, nous les aimerons.

À la limite, je dirais que le fait d'être la seule à ne pas avoir été complimentée par cette personne est probablement un hommage en soi.

Accent Grave

samedi, 03 juin, 2006  
Blogger Alix* said...

Sarah> c'est vrai que l'exemple de Pauline remonte tout de suite le moral!^^
Tu dis que tu fais rarement des compliments alors celui-la, je le prend tout entier....(et merci aussi!)

Chloé> ils ont été méchant avec toi aussi?^^
Tu joues trop esthétiquement? :p
J'adhère au club bien sur!

Accent grave > j'aime beaucoup votre phrase "aimez vos photos nous les aimerons." Elle me restera. Alors merci pour celle-ci et pour vos commentaires dissimilés par ci par la...

dimanche, 04 juin, 2006  
Anonymous Claire said...

Je veux adherer aussi avec Chloé et Alix :p

Parce que la biographie d'André Breton n'était pas le sujet!

dimanche, 04 juin, 2006  
Anonymous Luciole said...

Mince on ma piqué tout mes arguments pour te remonter le morale!!!mais ai moins sa prouve que je ne suis pas la seule a pensé que tu as du talent(et la en faite c'est plus une pensé mais une affirmation!!!)

dimanche, 04 juin, 2006  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home