C'est là et ça ne lache pas

Face à une fiction de mauvaise qualité, Truffaut conseillait d'enlever la couleur pour découvrir qu'en noir et blanc elle devient plus intérressante.
J'aime cette idée.
Les couleurs sont, bien evidemment, indispensables, ne voir qu'en noir et blanc doit être lassant. Mais il fait ressortir des choses presque invisibles autrement.
Trouver un petit côté années 40, un petit coté jazzy, un contraste...
Essayer de copier toutes ces photos que l'on regarde avec les yeux ecarquillés et beaucoup d'envie. "Si je pouvais faire pareil..."
Ou ces reportages photos en noir et blanc où on se demande comment des sujets aussi terribles peuvent donner des photos quand même si esthétiques.
Celles dont on s'en veut presque de dire qu'elles sont belles.
Lors de mon stage chez le photographe, je me le suis confirmé à moi-même, j'en suis sure maintenant, c'est avec les images que je veux travailler. Encore mieux s'il agit des miennes. Et tant pis si pendant quelques années je dois galoper derrière comme je l'ai fait pendant quelques jours, les nombreuses sacoches sur les épaules et dans les bras.
C'est ce que je me suis dit que ce fut fini: "Oui je suis même prête à porter les sacoches au début s'il le faut, prête à n'être là que pour regarder, pour faire sourire le modèle ou passer un objectif."
Cette envie grandit. Pas comme celles qui finissent par s'atténuer et puis disparaître. Elle se développe, se nourrit par ci par là, se cultive. Elle jalouse certaines personnes, fait douter, fait rêver, rend parfois fière puis honteuse, parait impossible et tout d'un coup parfaitement accessible comme s'il suffisait juste d'une bonne dose de culot et de volonté.
Et elle fait peur aussi.
Pouvoir conjuguer voyage et photo, rencontres et photo, travail et photo, c'est con mais ça fera tellement de bien.
Photos: une partie de ceux que j'aime tant.
-Jean-Philippe Charbonnier: Juliette Gréco et Miles Davies
- Gilles Caron :Vietnâm War
-Jeanloup Sieff: photo de mode avec Hitchcock
-Chris Rainier: photojournalisme, touareg

Libellés :

6 Comments:

Anonymous Claire said...

C'est beau ce que tu dis là, d'avoir tant de conviction et de projets...
Ne lache pas cet objectif, garde le bien precieusement...

(comme ça je pourrais etre comissaire de ta future expo :p ou ton attaché de presse)
Et puis le fait d'essayer de faire la meme chose que les plus grands et de galoper avec des sacoches derieres...les plus grands l'on fait....
Mon meilleur exemple: Rubens, qui disait lui meme qu'il avait tout appris en copiant les plus grands de l'époque...Et je suis sur qu'il est très loin d'être le seul :)

vendredi, 05 mai, 2006  
Anonymous Claire said...

C'est beau ce que tu dis là, d'avoir tant de conviction et de projets...
Ne lache pas cet objectif, garde le bien precieusement...

(comme ça je pourrais etre comissaire de ta future expo :p ou ton attaché de presse)
Et puis le fait d'essayer de faire la meme chose que les plus grands et de galoper avec des sacoches derieres...les plus grands l'on fait....
Mon meilleur exemple: Rubens, qui disait lui meme qu'il avait tout appris en copiant les plus grands de l'époque...Et je suis sur qu'il est très loin d'être le seul :)

vendredi, 05 mai, 2006  
Anonymous Luciole said...

Je suis sur que tu va devenir une très bonne photographe ma Fée!!!
Tu est déja sur la bonne voie,et plus tard je serait très heureuse d'être encore ton model!!!^^

vendredi, 05 mai, 2006  
Blogger Accent Grave said...

Transformer une photo couleur en noir et blanc c'est comme décoder un message secret, illisible autrement. Ce qui ne se voyait pas apparaît évident, comme par magie.

Accent Grave

samedi, 06 mai, 2006  
Blogger Sarah said...

Oui alors, je voulais dire...
(ouais ma connexion a pété hier avec la petite averse, j'aime mon modem)

Ouais, moi quand je serai grande, je veux laver le cerveau des gens grace au pouvoir subliminal de l'image...
*Achetez la nouvelle Spontex*

...c'est une ambition comme une autre...
Non ?
Bon ok, je sors.

samedi, 06 mai, 2006  
Blogger Chloé said...

T'inquiète pas des images tu en feras, et des belles. :)


(Un blaireau devant Sin City : "C'est pas mal pour un film en noir et blanc")

lundi, 08 mai, 2006  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home